Mobilité

WatchOS 9 : tout ce qu’il faut savoir sur la mise à jour à

WatchOS 9 : tout ce qu’il faut savoir sur la mise à jour à venir

Article mis à jour le 7 septembre 2022 à quelques heures de la keynote d’Apple. 

La WWDC a été l’occasion pour Apple de présenter les nouvelles
fonctionnalités logicielles comme sur iOS 16. Parmi les produits phares de
la firme de Cupertino, l’Apple Watch a aussi profité de son lot de
nouveautés avec WatchOS 9.


Ces nouveautés ont été présentées sous 3 aspects : l’aspect « connecté »,
le sport et la santé. Voici plus en détail les annonces effectuées.

Lors de sa keynote du 7 septembre, Apple annoncera le déploiement de watchOS 9 ainsi qu’une Apple Watch Series 8 et peut-être une version Pro.


Restez connectés


WatchOS 9 permettra une personnalisation un peu plus poussée des cadrans. Le système d’exploitation offre également une meilleure intégration de Siri et la
possibilité d’épingler vos applications préférées. Enfin, il sera possible
de faire profiter les plus jeunes de l’application Podcast, tout en gardant
le contrôle de cette dernière grâce au contrôle parental.


De nouvelles mesures pour le sport


Avec WatchOS 9, Apple introduit trois nouvelles mesures pour vous aider à
améliorer vos performances, mais aussi limiter le risque de blessure. Vous
pourrez donc désormais mesurer votre oscillation verticale (ou hauteur de
foulée) afin de limiter les pertes énergétiques, la longueur de votre
foulée, mais aussi le temps d’appui de vos pieds au sol.


Le but de ces mesures, qui sont réalisées par la combinaison du gyroscope,
de l’accéléromètre, ainsi que du machine learning est de vous permettre
d’être le plus efficace possible dans votre effort.


WatchOS 9 met aussi l’accent sur la personnalisation. En plus de programmes
d’entraînement sur mesure, il vous sera possible de régler des alertes
(notamment sur la fréquence cardiaque) afin de pouvoir travailler
précisément ce que vous souhaitez.


En associant ses différents capteurs, l’Apple Watch sera également capable
de détecter et de changer automatiquement de mode d’activité pour les
personnes qui pratiquent le triathlon.


Pour finir, Apple a pensé aux personnes qui souhaitent se lancer dans
une pratique plus régulière d’une activité physique sans investir dans une
montre connectée en rendant une partie du suivi (nombre de pas, d’étages…)
disponible directement grâce aux capteurs de l’iPhone.


Du nouveau pour la santé


Parmi les fonctionnalités classiques des bracelets d’activités figure le
suivi du sommeil. Apple a travaillé sur cette fonction, notamment à l’aide
du machine learning, pour offrir une analyse la plus fine possible de vos
phases de sommeils.


La qualité du sommeil a une importance capitale pour la santé en général,
c’est pourquoi de plus en plus de scientifiques s’y intéressent. Avec la
fonction de suivi du sommeil, les personnes qui le souhaitent pourront
également contribuer à la chercher en fournissant de manière anonyme les
données mesurées afin de permettre de nouvelles avancées dans le domaine.


Lors de sa conférence, Apple a annoncé avoir de bon retours
concernant la détection précoce de troubles cardiaques comme la
fibrillation auriculaire. Le fabricant souhaite néanmoins aller plus loin
dans l’accompagnement des personnes touchées et propose une analyse plus en
profondeur de la fréquence des anomalies et des événements déclencheurs
afin de permettre aux personnes souffrant de ce trouble de vivre au mieux
avec en limitant les risques. Les patients pourront également partager
simplement toutes ces données avec leur médecin.


La marque à la pomme n’oublie pas non plus la grande partie de la
population qui prend régulièrement des médicaments. Avec sa nouvelle
application « Medications », il sera désormais possible de rentrer la liste
des médicaments à prendre (soit par moteur de recherche, soit en faisant
une photo de la boite) afin de profiter de plusieurs fonctionnalités.


La première est bien évidemment le suivi du traitement avec la possibilité
de générer des rappels. Il est également possible d’entrer les prises de
médicaments ponctuels comme un antihistaminique afin d’éviter les
surdosages. L’application permet également de mettre en garde l’utilisateur
contre les interactions médicamenteuses entre un traitement habituel et un
nouveau médicament.


Cette application sera aussi disponible directement sur l’iPhone avec
iOS 16.


Enfin, Apple a pensé aux personnes les plus vulnérables comme les
personnes âgées, souvent isolées, en permettant un partage des données de
santé avec les proches.


  • Retrouvez l’ensemble des annonces de la WWDC 2022 sur notre page dédiée.

Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page