Mobilité

Prise en main de l’Apple Watch Ultra : tout ce que vous

Prise en main de l'Apple Watch Ultra : tout ce que vous devez savoir


L’Apple Watch Ultra, annoncée aux côtés de

l’Apple Watch Series 8

lors de la keynote de rentrée d’Apple, pourrait être le plus grand
changement que nous ayons vu dans la gamme smartwatch d’Apple depuis des années. Elle sera disponible le 23 septembre prochain, une semaine après la Watch
Series 8, et se destine aux amoureux des sports extrêmes.

Avec le temps, la gamme de tocantes connectées d’Apple s’est lentement étendue, tout comme
la gamme d’iPhone. La firme avait l’habitude de ne lancer qu’une montre par
an, mais l’Apple Watch SE a introduit un modèle plus abordable dans la
gamme. L’Apple Watch Ultra va dans la direction opposée : elle est plus
chère et contrairement aux précédents modèles axés sur la mode, l’Ultra
vise la fonction… et l’endurance. En outre, c’est de loin la plus grande
Apple Watch de la gamme.

Apple watch ultra stand 770 
À côté de l’Apple Watch SE et de la Watch Series 8, l’Ultra apparait comme la
version Apple d’une Casio G-Shock.

Le nouveau design pousse sa couronne et
son bouton latéral dans une partie latérale allongée qui, à côté du boîtier
plus grand de la nouvelle montre et ses contours incurvés avec écran plat,
la fait ressembler davantage à une montre sportive et technique qu’aucune autre Apple Watch
précédente.


La nouvelle Apple Watch Ultra est dotée d’un boîtier en titane, d’un verre saphir plat
à l’avant, d’un boîtier de 49 mm et d’un écran plus lumineux (2 000 nits).
Elle possède un deuxième bouton dédié, un haut-parleur amélioré et
un design qui illustre la robustesse. Elle n’est proposée qu’en modèle cellulaire et
s’accompagne de nombreuses nouvelles fonctionnalités.

Jusqu’à 60 heures d’autonomie 

applewatchultra 1 


La nouveauté la plus appréciable de l’Ultra, c’est probablement sa batterie nettement plus grande. L’autonomie typique de l’Apple Watch est d’environ un jour et demi ;
l’Ultra promet plus : 36 heures à 60 heures. Il y a aussi un nouveau cadran appelé Wayfinder qui propose des lectures
supplémentaires pour les activités de plein air.

Imposante, mais pas si lourde 


En la portant sur mon gros poignet, l’Ultra a toujours l’air si imposante.
Elle n’est cependant pas aussi lourde que je le pensais. Le look, surtout
avec ses bracelets fonctionnels, est définitivement plus
audacieux que ce à quoi je suis habitué.

applewatchultra wrist 


L’année dernière, la refonte attendue de l’Apple Watch ne s’est pas
concrétisée, bien qu’Apple ait augmenté la taille de l’écran de sa Series 7.
La Watch Ultra a un nouveau look, avec notamment une face avant plus plate
et un côté bosselé où se placent la couronne et le bouton latéral, plus un
deuxième nouveau bouton programmable de l’autre côté.

Les boutons sont assez faciles à atteindre, il semble qu’il sera plus facile d’y
accéder lorsque vous porterez des gants ou un équipement sous l’eau.

applewatchultra alpineloop 


Les nouveaux bracelets comprennent un Ocean Band caoutchouté ondulé conçu
pour s’adapter aux combinaisons de plongée, un Trail Loop légèrement élastique qui ressemble à une version améliorée du Sport Loop
existant, et un Alpine Loop en nylon avec un fermoir en titane qui peut
s’adapter à différents raccords. Tous semblent conçus pour un usage sportif
spécialisé. 


L’application Compass redessinée semble très efficace, d’autant plus
qu’elle permet de faire des zooms sur différentes échelles et d’afficher
des points de repère et des indications de marche arrière. Le GPS de
l’Ultra a été amélioré avec un GPS bi-fréquence (L1 et L5), ce qui pourrait
rendre cette montre beaucoup plus précise que les modèles GPS concurrents.

applewatchultra speakers 

A l’instar de la nouvelle Apple Watch Series 8, également annoncée mercredi, la Watch Ultra ajoute une
détection de température, un suivi des mouvements plus avancé avec
détection d’accidents de voiture, et un mode basse consommation. L’Ultra dispose de fonctionnalités de sécurité supplémentaires, notamment une sirène d’urgence puissante qui peut être configurée pour alerter les gens si vous êtes tombé. La résistance à l’eau est plus élevée : WR100 et EN13319 soit 100m pour la plongée sous-marine.

Il y a également quelques nouvelles applications pour l’Ultra : une nouvelle application de plongée Oceanic Plus est spécialement conçue pour la Watch Ultra pour examiner les marées et la température de l’eau ; elle enregistre également les profondeurs et les mesures de plongée. Apple a sa propre application de détection de profondeur et le bouton latéral peut fonctionner sous l’eau pour définir des points de repère.


À qui s’adresse l’Apple Watch Ultra ?

Il semble qu’elle s’adresse au marché des
porteurs de montres Garmin – quelqu’un qui veut une montre dédiée à la
course à pied ou une smartwatch qui peut tenir tout un week-end sans
charge.

Au tarif élitiste de 999€ ce ne sera toutefois pas la smartwatch de tout le monde. Néanmoins, à l’instar de l’iPhone Pro et de
l’iPad Pro, gageons que les fonctionnalités de la Watch Ultra pourraient finir par
devenir des innovations qui s’ajouteront aux autres modèles de montres au
fil du temps.

Je ne suis ni plongeur ni randonneur, mais l’autonomie de la batterie de
l’Ultra est ce que j’apprécie le plus. Je ne sais pas encore si elle tiendra ses promesses de 60 heures, mais une autonomie de plusieurs jours sur une Apple Watch est
quelque chose que je souhaite depuis des années.

Article de CNET.com adapté par CNET France

Source : CNET.com


Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page