Informatique

ZD Tech : Metaverse, ne vous inquiétez pas, la police est

ZD Tech : Metaverse, ne vous inquiétez pas, la police est déjà sur place

Bonjour à tous et bienvenue dans le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je m’appelle Guillaume Serries et aujourd’hui, je vous explique que la police officie déjà sur le metaverse, et ce alors que oui, le metaverse, nul ne sait ce qu’il en est pour l’instant.

Ce sont des nouvelles bien étranges qui nous parviennent à l’instant du Brésil. Une opération de police se serait déroulée dans le metaverse, ou encore métavers, c’est selon. Une opération de grande ampleur, nommée « Opération 404 » – oui, on parle bien de suppression de pages web – qui a impliqué selon les autorités brésiliennes la fermeture de 324 sites hébergés dans ce pays, mais aussi au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

Il s’agit en fait d’une opération de lutte contre les diffuseurs de contenus protégés par le droit d’auteur, et ce via des plateformes de streaming vidéo et musicales.

Un monde virtuel numérique

C’est la première fois que des enquêtes en lignes se déroulent dans le metaverse, claironnent les autorités brésiliennes. Donc là, avant d’aller plus loin, vous me demandez forcément : qu’est-ce que c’est que cette histoire de metaverse ? Eh bien, sachez que le metaverse est un monde virtuel numérique.

Une des premières expérience concrète date de 2003, avec la création du jeu en ligne multijoueur Second Life. Il permettait à ses utilisateurs d’incarner des personnages virtuels.

Et avec la démocratisation de la technologie de réalité virtuelle et la popularité des univers virtuels comme Fortnite ou Roblox, le concept de metaverse renaît ces derniers mois. Facebook a d’ailleurs été renommé Meta en octobre dernier avec pour objectif d’aller dans la direction du metaverse.

Bref, le metaverse est à la mode, et il est donc bien compréhensible que la police s’en préoccupe.

Un coup médiatique

Sauf que là, à l’étude de l’affaire, il semble bien que les autorités utilisent ce concept de metaverse pour médiatiser leur action.

Car au fond, de quoi parle-t-on ici ? La fameuse opération 404 est une très classique opération de suppression de contenu en ligne et de blocage de plateforme de diffusion.

D’ailleurs, l’opération 404 en est désormais à sa quatrième mouture, la première ayant débuté en 2019. Et l’enjeu de ces opérations est très clair : lutter contre le piratage de contenus en ligne.

Mais d’où vient alors cette folle idée d’enquête dans le metaverse ?

Eh bien, selon un communiqué des autorités brésiliennes, les pirates créaient des événements sur des plateformes de jeu comme Roblox pour commercialiser leurs services et inviter les personnes intéressées sur leurs plateformes vidéo. Bref, il s’agirait de publicité dans des jeux en ligne.

Voilà, c’est un peu maigre, vous en conviendrez.




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page