Mobilité

Netflix, Disney+ : trois séries coréennes palpitantes à voir

Netflix, Disney+ : trois séries coréennes palpitantes à voir ce week-end

Entre les séries en acquisition, diffusées le lendemain de la Corée du Sud, et leurs propres productions, Netflix a un catalogue de séries de plus en plus imposant chaque semaine. Au point où il est facile d’oublier quelques sorties, ou quelques séries méconnues encore présentes à leur catalogue ; heureusement, la rédaction de CNET France vous a choisi trois curiosités à découvrir ce week-end. L’une d’entre elles vient du catalogue Disney+/Star, qui bâtit lentement mais sûrement ses propres propositions venues de Corée, du Japon ou de Taïwan. Nos trois sélections de ce week-end sont : Glitch, Café Minamdang et Grid.

Quelles séries découvrir ce week-end sur Netflix et Disney+ ?

Une série venue d’ailleurs sur Netflix : Glitch 

Synopsis : Une jeune femme s’allie avec une passionnée d’ovnis pour enquêter sur la disparition soudaine de son petit ami et découvre un complot délirant.

L’avis de CNET France : Même si le titre anglais de la série s’appelle bien Glitch, il ne s’agit pas d’un remake de la série australienne également présente au catalogue Netflix depuis quelques années. Ji-hyo (Jeon Yeo-been) a grandi avec une curiosité sans limites concernant la science, et les yeux fermement tournés vers le ciel. Elle est ensuite devenue une trentenaire rationnelle et cartésienne ; son job sans histoires et sa vie bien rangée avec son compagnon Siguk (Lee Dong-hwi) lui conviennent. Jusqu’à un soir fatidique où, en plein restaurant, elle se met à quitter la table et à halluciner un extraterrestre géant, qui lui signale « je t’observe » sur tous les écrans à portée de vue. Terrifiée, elle se retrouve à plusieurs kilomètres de là le lendemain ; mais elle choisit de cacher la raison de ses errements à Siguk. Le surlendemain, elle découvre que celui-ci a disparu sans laisser de traces ; alors que les indices mystérieux se multiplient, elle décide à contrecoeur de se tourner vers un groupe d’ufologues, ce qui va lui permettre de retrouver son amie d’enfance, Bo-ra Heo (la chanteuse Nana, également connue comme membre d’un groupe de k-pop).

Glitch a pour elle l’alchimie entre ses deux actrices, et ses personnages paumés dans leurs vies respectives qui vont s’allier pour une enquête littéralement aux frontières du réel. Même si la série peut avoir des accents comiques, elle développe une véritable atmosphère iréelle, épousant le point de vue de Ji-hyo et faisant des allers-retours entre l’enfance et le présent de ses deux protagonistes. Elle vaut surtout grâce à sa réalisation souvent spectaculaire et ses effets visuels très soignés, et la candeur avec laquelle elle développe un univers fait de faux-semblants, de complots, et souvent de retournements de situation sombres. Une belle surprise qui tranche avec le reste du catalogue sud-coréen de la plateforme.

Découvrez l’enquête de Ji-hyo et son amie à travers la bande-annonce : 

 

Une comédie policière charmante sur Netflix : Café Minamdang

Synopsis : Un établissement douteux proposant les services d’un shaman prétendument omniscient attire l’attention d’une inspectrice de police tenace.

L’avis de CNET France :  Atour de rockstar qui fait fondre la gent féminine, déhanché théâtral, bagout sans pareil : Nam Han-joon (Seo In-guk) a l’art divinatoire pour élucider les meurtres ou les crimes, et faire craquer les suspects sur place. Car Nam Han-joon est chaman, une affaire rondement menée depuis quelques années dans l’arrière-boutique d’un café huppé de Corée du sud, le Café Minamdang qui donne son nom à la série. Mais évidemment, Nam Han-joon n’a pas de superpouvoirs ou de talents en chamanisme. En revanche, il met à profit ses talents de profileur déchu et son sens de l’observation à la Sherlock Holmes pour avancer dans ses affaires ; pour déterrer le linge sale, il fait confiance à sa petite soeur, une génie de l’informatique aux talents digne des renseignements généraux. 

Tout au long de ses 18 épisodes (malheureusement uniquement disponibles en VO sous-titrée français), Café Minamdang sort le grand jeu pour divertir son public. Des affaires sordides mêlant le grand capital coréen ou la haute société ; des inspecteurs qui pataugent dans l’enquête ; et des pièges tendus par l’équipe de Nam Han-joon. Tout cela en lui attirant la suspicion, voire les intérêts para-professionnels de Han Jae-hui (Oh Yeon-seo), qui va commencer à creuser dans son passé pour remonter la piste d’une affaire de corruption et de meurtre qui a conduit le héros de la série derrière les barreaux. Légère comme une bulle d’air, on pense souvent à HPI ou au Mentalist en équivalents occidentaux ; une proposition décomplexée et sincère qui devrait vous occuper l’espace d’un week-end.  

  • L’univers haut en couleurs du Café Minamdang dans sa bande-annonce : 

 

Une série mystérieuse sur Disney+ : Grid

Synopsis :  La Terre a survécu à des vents solaires catastrophiques, son bouclier de défense planétaire. Kim Saeha, un employé du Bureau, rencontre un meurtrier. Jung Saebyeok, une fonctionnaire de police, est envoyée pour arrêter le meurtrier. Alors qu’elle poursuit le fugitif, elle est témoin d’un phénomène incroyable.

L’avis de CNET France : Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Grid n’est pas une série où des héros tentent d’empêcher le dysfonctionnement d’un bouclier de défense amenant à l’Apocalypse. Mais il s’agit d’une enquête pour retrouver un meurtrier qui a tué un employé de supérette…. qui va conduire un fonctionnaire et une enquêtrice de police acharnée sur la trace d’une Fantôme, personnage surpuissant et armé qui semble se déplacer à sa guise à travers l’espace et le temps. 

De notre sélection du week-end, Grid est celle qui se prête le mieux à un marathon ; les clés et le mystère central ne sont pas forcément présentés dès le premier épisode, et la série prend le temps de développer ses personnages. Les deux protagonistes, Kim Saeha (Seo Kang-joon), et Jung Sae-byok (Kim Ah-joong) n’ont pas toutes les cartes en main pour pouvoir traquer les événements paranormaux. En vérité, ils sont court-circuités par une bureaucratie complexe, dont l’administration coréenne du Grid (la grille) qui se contente d’observer des événements suspects tout en n’ayant pas la faculté d’enquêter ; et des forces spéciales et directeurs qui entreposent des preuves de l’existence de la créatrice du Grid elle-même à l’abri du public comme de leurs propres équipes. Grid est un peu avare en scènes d’action et se concentre plus sur une enquête au long cours ; mais elle se révèle fascinante dans son développement des personnages, qui ont des liens bien particuliers avec le Fantôme, et dont le passé va revenir les hanter. Une série assez déroutante qui parvient à convaincre en slalomant entre policier, science-fiction et fantastique.

  • Une grille et des mystères teasés dans la bande-annonce : 

 

A lire également :


Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page