Mobilité

Meta va devoir se séparer de Giphy

Meta va devoir se séparer de Giphy


Meta va devoir revendre

Giphy
, la base de données en ligne de gifs qu’elle a achetée en mai 2020 pour
400 millions de dollars. La maison-mère de Facebook se plie à une
injonction des autorités britanniques. À l’issue d’un long processus de
consultation, l’Autorité de la concurrence et des marchés ( Competition and Markets Authority, CMA) a publié mardi un

rapport final
sur l’acquisition de

Giphy
par Meta, dans lequel elle indique que cette acquisition limiterait l’accès
aux gifs par d’autres réseaux sociaux et les rendrait moins attrayantes
pour les utilisateurs. Meta pourrait soit refuser aux autres plateformes
l’accès à Giphy, soit les obliger à partager davantage de données
personnelles sur leurs utilisateurs britanniques en contrepartie de l’accès
à la plateforme, estime le régulateur.


Ce dernier s’est également inquiété du fait que la fusion avait éliminé
Giphy en tant que challenger potentiel de Meta sur le marché de l’affichage
publicitaire, même s’il a reconnu que ce n’était pas l’intention de
l’entreprise lorsqu’elle a acheté la base de données. Si Meta était
autorisée à conserver Giphy, cela lui permettrait d’accroître encore son
pouvoir de substantiel dans les médias sociaux, a estimé Stuart McIntosh,
président du groupe d’enquête indépendant de la CMA. « La seule façon de régler ce problème est de vendre Giphy ».



Meta
a confirmé peu après la publication de cette décision qu’elle cèderait
Giphy et ne ferait pas appel de la décision. «

Nous sommes déçus par la décision de la CMA mais l’acceptons comme le
point final sur la question

», a déclaré un porte-parole. «

Nous allons travailler en étroite collaboration avec l’AMC sur la
cession de Giphy.

» Dans sa décision, la CMA a stipulé que Giphy doit désormais être racheté
par un acquéreur agréé.




Article de CNET.com adapté par CNETFrance


Image : Nikolas Kokovlis/NurPhoto via Getty Images


Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page