Informatique

Le cloud hybride, levier de rentabilité pour les PME

Le cloud hybride, levier de rentabilité pour les PME

Beaucoup de petites et moyennes utilisent le cloud pour accéder rapidement à de grandes quantités de ressources ou à des services innovants. Et beaucoup utilisent un ou plusieurs serveurs en interne pour répondre en toute sécurité à une multitude de besoins numériques (messagerie, impression, partage de fichiers, base de données, etc.) et héberger les machines virtuelles critiques pour l’activité. Mais toutes n’ont en revanche pas fait le lien entre les deux et continuent d’opérer des environnements distincts. Un fossé entre deux mondes qui les empêche de tirer tous les bénéfices d’un cloud hybride cohérent. Selon les résultats d’une étude ESG, les entreprises de taille intermédiaire disposant d’une gestion cohérente du cloud hybride s’attendent à une augmentation de 23 % de leur chiffre d’affaires au cours des prochaines années, contre 8 % pour celles qui n’ont pas implémenté de modèle opérationnel hybride1. Ce n’est donc pas qu’une question technique, mais bien en enjeu de profitabilité pour les PME.

Évoluer sans surprovisionner

Le cloud hybride cohérent a un impact direct sur l’efficacité d’une entreprise. D’après un rapport du cabinet d’analyse Aberdeen, les PME qui l’exploitent sont près de 80 % à observer une hausse de l’agilité IT, une diminution des risques et une réduction des coûts informatiques2. Autant de bénéfices qui permettent aux équipes informatiques de mieux répondre aux besoins changeants des métiers et à accompagner l’évolution de l’activité. Pour y parvenir, elles doivent pouvoir s’appuyer sur des infrastructures nativement pensées pour une intégration transparente avec l’écosystème cloud et proposant des outils de gestion unifiés.

Le serveur d’entrée de gamme Dell PowerEdge T440 par exemple, offre une polyvalence idéale pour les PME ou les filiales et bureaux distants de grands groupes, et est certifié « cloud ready ». C’est-à-dire qu’il garantit la mobilité des données et le fonctionnement cohérent des charges applicatives sur site ou dans le cloud. Il s’appuie notamment pour cela sur une intégration étroite des technologies VMware, qui constituent un socle commun aux deux environnements. Les machines virtuelles peuvent ainsi être migrées simplement et les ressources administrées depuis une interface centralisée. Cette unification va apporter des bénéfices immédiats, à la fois en termes d’évolutivité et de trésorerie. En cas de pic de charge ou de croissance de l’activité, les entreprises peuvent provisionner rapidement des capacités additionnelles dans le cloud. Elles ne sont ainsi plus contraintes d’investir des sommes importantes pour se préparer à l’avenir en surprovisionnant leur infrastructure sur site.

Un PRA (Plan de reprise d’activité) en quelques clics

L’autre grand bénéfice du cloud hybride pour une PME est la capacité de protéger de manière plus sûre et plus efficace ses données et donc de renforcer la résilience de son activité. L’appliance tout-en-un Dell PowerProtect DP4400 comprend tout le matériel et les logiciels nécessaires pour sauvegarder les informations de l’entreprise, avec des fonctions nativement intégrées de réplication, récupération, déduplication, restauration, recherche et analyse. Mais elle permet également de mettre en place des stratégies de reprise après sinistre ou de rétention longue dans le cloud public, en migrant des machines virtuelles sauvegardées sur site vers AWS ou Azure par exemple. Le basculement s’effectue en 3 clics et la restauration automatique en 2 clics3.

Là encore, le cloud hybride est un atout business pour les PME, qui se prémunissent ainsi d’une interruption prolongée de leur activité en cas d’incident sur leur système d’information. D’après les chiffres de l’étude Dell Global Data Protection Index 2021, le coût moyen d’une interruption de service non planifiée était l’année dernière de 513 067 dollars. En s’appuyant sur une infrastructure conçue pour le cloud hybride, les PME protège leurs données, leur activité et leur rentabilité.

1Datacenter et Cloud hybride de confiance : Bonnes pratiques et résultats commerciaux des entreprises de taille intermédiaire, ESG, novembre 2019.

2Aberdeen Group: IT Benefits From A Hybrid Cloud Approach Continue to Grow, 2019

3Selon des tests internes réalisés par Dell, février 2020.




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page