Informatique

ZD Tech : Comment les données personnelles de plus d’un

ZD Tech : Comment les données personnelles de plus d'un milliard de personnes ont été mises en vente sur le dark web

Bonjour à tous et bienvenue dans le ZD Tech, le podcast quotidien de la rédaction de ZDNet. Je m’appelle Guillaume Serries et aujourd’hui, je vous explique comment les données personnelles de plus d’un milliard de personnes ont été mises en vente sur le dark web.

Des noms, des adresses, des numéros de carte d’identité, des numéros de téléphone portable… des informations personnelles sensibles concernant plus d’un milliard de personnes ont été dérobées et mises en vente sur le dark web. Il s’agit très certainement du vol de données le plus important de l’histoire.

Qu’est-ce que le dark web ?

Et là vous me dites : « mais qu’est-ce que c’est que le dark web » dont on parle à tort et à travers ?

Eh bien, le dark web n’est pas accessible à tous. C’est un ensemble de sites web qui sont seulement accessibles via des logiciels, des configurations ou des protocoles spécifiques. Et surtout, ces sites ne sont pas indexés par les moteurs de recherche comme Google. Donc si vous voulez aller sur ces sites, il faut en connaître l’adresse. Bref, il faut que quelqu’un vous l’ait communiquée.

L’utilisation de ces sites procure aussi un certain anonymat. Il s’y traite donc des ventes et échanges de biens et services à l’abri des regards. Et cela va de la vente de drogue à l’échange de communications de journalistes et militants des droits humains qui travaillent dans des zones où domine la censure.

23 téraoctets d’informations personnelles appartenant à des « milliards » de citoyens chinois

Mais revenons à ce vol de données. Reuters affirme que la base de données en vente contient plus de 23 téraoctets d’informations personnelles appartenant à des « milliards » de citoyens chinois.

Toujours selon l’agence de presse, le pirate affirme que ces informations ont été extraites de la base de données de la police de la ville de Shanghai. Les données sont en vente pour 10 bitcoins, soit environ 200 000 dollars.

Signe de l’importance de ce leak, le hashtag « fuite de données » a été bloqué sur le réseau social chinois Weibo le dimanche 3 juillet 2022.

L’année dernière, la Chine a adopté deux lois sur la façon dont les données personnelles doivent être traitées, et ce suite à une multitude de scandales récents.




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page