Informatique

Cybersécurité : les dessous du deal F-Secure / Withsecure

Cybersécurité : les dessous du deal F-Secure / Withsecure

Juhani Hintikka, le PDG de l’entreprise Withsecure.

(Helsinki) – Fin mars, le finlandais F-Secure annonçait une nouvelle marque, nommée WithSecure, destinée à proposer les produits pro du fournisseur de cybersécurité.

Mais dans les faits, Withsecure sera bien plus qu’une marque. Withsecure est en effet le nouveau nom de la société. Par ailleurs, dès le mois prochain, l’entreprise sera divisée en deux entités, Withsecure et F-Secure, qui respectivement adresseront via deux entreprises distinctes le marché grand public et le marché entreprise, explique à ZDNet Juhani Hintikka, le PDG de l’entreprise.

« Si nous faisons à présent la distinction entre le marché grand public et entreprise, c’est parce que nous constatons une différence dans les profils de croissance. Le grand public croît à un taux de 4 % à 5 %. Le marché des entreprises croît beaucoup plus rapidement, parce que ce sont elles qui en fin de compte auront la responsabilité dans la sécurisation de la société », indique Juhani Hintikka.

« Nos concurrents sont des entreprises qui proposent du service ou du logiciel. Nous faisons les deux. »

Jusqu’alors, F-Secure n’était pas assez grand pour envisager une scission. « Mais à la fin de l’année dernière, les deux entreprises avaient plus de 100 millions d’euros de revenus. Et nous avions déjà des portefeuilles de produits séparés, des clients séparés, une organisation de vente séparée », indique le CEO. « La seule chose commune, c’était certains composants technologiques, comme l’offre de cloud sécurisé par exemple. »

D’un point de vue financier, il s’agit donc d’une scission partielle (partial merger) des deux entités. Tous les actifs et passifs liés à l’activité grand public de la société seront transférés sans procédure de liquidation à une nouvelle société, nommée F-Secure, aux alentours du 30 juin 2022. Chaque action boursière Withsecure donnera droit à une action F-Secure quotée sur l’OMX Nasdaq. WithSecure proposera donc pour les professionnels des solutions logicielles de cybersécurité, mais aussi des services et du conseil.

« La plupart de nos concurrents sont des entreprises qui proposent du service ou du logiciel. Nous faisons les deux », indique Juhani Hintikka, se félicitant du développement des offres cloud native de la marque. « Et nous sommes européens, à la différence des autres grandes entreprises. »

Et le CEO de préciser que Withsecure, côté logiciels, se retrouve en concurrence avec des entreprises européennes telles que NCC Group, Sophos, Bitdefender, Darktrace ou encore Nixu Cybersecurity. Mais aussi des acteurs non européens tels que Ping Identity, Radware, SentinelOne, Qualys, Fortinet, Palo Alto, Tenable, Symantec, CyberArk ou encore Check Point. Côté service, Withsecure se positionne face à Google Mandiant, Secureworks, CrowdStrike ou encore Cyberreason.

Les grands défis du développement d’une activité de conseil

Et nul doute que le dirigeant de Withsecure tentera de développer au maximum l’activité de conseil, voire d’audit. « Nous faisons déjà un peu d’audit parce que nous avons une importante activité de conseil. Et dans certains cas, on demande à nos consultants de fournir des évaluations en tant que tierce partie indépendante. »

Reste que développer une activité de conseil demande de relever certains défis, dans un contexte de recrutement ultraconcurrentiel. « Pour développer le conseil, vous devrez embaucher des gens tout le temps », indique Juhani Hintikka. « Il y a un lien mécanique entre l’augmentation des effectifs et l’augmentation des revenus. » L’autre défi sera sans nul doute d’accompagner la croissance et la transformation de la vénérable société, née en 1988.

« Nous sommes en pleine croissance et nous avançons très vite maintenant. Et c’est une entreprise qui a été relativement stable au cours des 30 dernières années. Nous avons déclenché la plus grande transformation de l’histoire de l’entreprise. Il faut gérer cela, que le personnel reste heureux, que les clients restent heureux. »




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page