Informatique

Programmation : La popularité du langage Python ne se dément

Programmation : La popularité du langage Python ne se dément pas

En 2022, Python continue à faire figure de langage de programmation le plus populaire auprès des développeurs, notamment grâce à ses capacités en termes de machine learning. Selon le dernier classement établi par la société de test de logiciels Tiobe pour hiérarchiser les langages de programmation les plus populaires, Python se classe encore et toujours numéro un, et s’affirme une fois de plus comme le chouchou des professionnels de l’informatique.

Il devance d’une courte tête le langage C#, qui était pourtant en passe d’obtenir le titre pour la première fois de son histoire avant d’être supplanté par Python en fin d’année dernière. Résultats des courses : Python s’impose comme le langage de programmation le plus populaire actuellement, en raison de ses capacités en termes de machine learning, de data science et de la richesse en bibliothèques logicielles issues du Python Package index (PyPI), qui prêtent le langage à ces domaines.

Pour rappel, les classements de Tiobe sont basés sur les mots utilisés par les développeurs pour rechercher un langage donné et ventilés en fonction de la part des recherches. Il s’agit d’un indicateur des langages dans lesquels les développeurs devraient investir du temps, à côté des listes créées par RedMonk et IEEE.

Java perd encore du terrain

Le classement établi par Tiobe reflète également l’importance de Microsoft pour les développeurs. Pour rappel, Microsoft a embauché le créateur de Python, Guido van Rossum, en 2020 pour travailler à l’amélioration de l’efficacité du langage. Le langage fonctionne bien sur le matériel haut de gamme, est à la traîne sur le mobile, mais ouvre de nouvelles possibilités de développement sur les plateformes cloud comme Azure.

Le deuxième langage le plus populaire, selon la liste annuelle de Tiobe, est bien C#, un langage conçu par Anders Hejlsberg, membre de l’équipe technique de Microsoft, pour le cadre .NET et l’outil d’édition pour développeurs Visual Studio de Microsoft. En revanche, Java, un standard pour les applications d’entreprise, a perdu du terrain au profit de Python, même s’il reste un langage essentiel à apprendre.

« Le record historique de 26,49 % d’évaluation de Java en 2001 est encore loin, mais Python a tout pour devenir le langage de programmation standard de facto pour de nombreux domaines. Rien n’indique que la marche triomphale de Python s’arrêtera bientôt », écrit Paul Jensen, chef de Tiobe. Il souligne que le nombre de nouveaux concurrents est limité : « à l’exception peut-être de Swift et de Go, nous ne prévoyons pas l’arrivée de nouveaux langages dans le top 5 ou même le top 3 dans un avenir proche », a-t-il déclaré.

Rust grappille du terrain

D’autres changements dans la hiérarchie ont eu lieu au cours de l’année dernière. Rust, un langage de programmation de systèmes qui traite des failles de sécurité de la mémoire, se classe désormais en 26e position, devant Julia du MIT et Kotlin, un langage approuvé par Google pour le développement d’applications Android.

Le langage Rust s’est distingué en 2021, en obtenant le soutien de Facebook, Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud.

Le langage Swift d’Apple pour le développement d’applications iOS et macOS est passé de la 13e à la 10e place, tandis que le langage Go de Google est passé de la 14e à la 13e place, selon Tiobe. Kotlin est passé de la 40e à la 29e place. Dart, de Google, est passé de la 25e à la 37e place, Julia est passé de la 23e à la 28e place, tandis que TypeScript de Microsoft est passé de la 42e à la 49e place.

Les 10 premiers langages, selon le classement établi par la société Tiobe pour janvier 2022, étaient Python, C, Java, C++, C#, Visual Basic, JavaScript, langage d’assemblage, SQL et Swift.

Source : ZDNet.com




Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page