Mobilité

Apple, il est peut-être temps de lancer un MacBook avec

Apple, il est peut-être temps de lancer un MacBook avec écran tactile


Après des années à nier cette possibilité, les MacBook d’Apple pourraient être dotés d’écrans tactiles dès 2025, selon un rapport de Bloomberg. Mais qu’est-ce que cela signifie pour les propriétaires actuels de MacBook et d’ordinateurs portables Windows, et pour les personnes qui envisagent de passer d’une plateforme à l’autre ?

Si les nouveaux rapports sont vrais, c’est une volte-face majeure sur un sujet qui a longtemps été l’une des principales lignes de faille entre l’iPad et le Mac.


Nous avons pris l’habitude de l’appeler la grande théorie unifiée des systèmes d’exploitation Apple. L’idée est qu’au fil du temps, les iPad ajouteraient plus de fonctionnalités tirées des Mac, et les Mac, en particulier les MacBook, intègreraient des fonctionnalités empruntées aux iPad. En fait, cela a déjà commencé à se produire.


Après tout, ajoutez un étui à clavier (coûteux) à un iPad et vous obtenez quelque chose qui ressemble beaucoup à un ordinateur portable à clapet. C’est particulièrement vrai maintenant que les tablettes d’Apple peuvent utiliser une souris ou un trackpad et effectuer des tâches multiples d’une manière plus proche de celle d’un ordinateur qu’auparavant.


Nous l’avons demandé pour la première fois il y a 12 ans

Scott Stein de CNET.com a commencé à réclamer cette convergence dès 2010, suggérant que « les iMac et les MacBook auraient tout intérêt à pouvoir lancer un mode iOS optimisé pour le tactile qui utiliserait à son avantage le logiciel iPad/iPhone déjà prêt pour le multitouch ».


La même année, son collègue Dan Ackerman a demandé si le nouvel iPad à écran tactile de l’époque devait être « considéré comme un ordinateur ?«  et a ensuite reposé la même question pour le 10e anniversaire de l’iPad en 2020. En ce sens, Apple fabrique un ordinateur à écran tactile depuis de nombreuses années déjà, et ajouter cette fonctionnalité de l’iPad à la gamme MacBook n’est pas une idée si scandaleuse.


Le principal argument contre les Mac à écran tactile a longtemps été, comme l’a dit un jour Steve Jobs, un souci d’ergonomie« après une courte période de temps, vous commencez à vous fatiguer, et après une période de temps prolongée, votre bras veut tomber. Ça ne marche pas, c’est ergonomiquement terrible. ».


wwdc-2021-apple-457-mac-os-monterey-universal-control.png


Mac et iPad, plus proches que jamais. Capture d’écran/Apple


Pour quelqu’un qui a testé et examiné des ordinateurs portables avant même que la gamme MacBook d’Apple n’existe, c’est certainement vrai… si vous utilisez l’écran tactile comme seul ou principal moyen d’interagir avec un ordinateur portable. Il y a une raison pour laquelle les écrans tactiles sont devenus populaires sur les ordinateurs portables Windows autour du lancement de Windows 8 et sont depuis devenus une caractéristique standard sur presque tous les ordinateurs portables de milieu de gamme et plus.


Ce n’est pas que l’écran tactile doit être votre seule, ou même principale, méthode de saisie. Au contraire, nous avons découvert que c’est parfois un moyen très pratique d’utiliser votre ordinateur. Il peut s’agir d’appuyer sur un bouton à l’écran, de faire défiler de longues pages Web ou des documents, ou même de réorganiser les fenêtres sur le bureau. En tant que périphérique d’entrée à plein temps, les écrans tactiles des ordinateurs portables sont terribles. En tant que périphérique d’entrée occasionnel pour des tâches spécifiques, les écrans tactiles des ordinateurs portables sont excellents.


C’est déjà arrivé, en quelque sorte


Apple et d’autres ont déjà joué avec l’idée du tactile sur les Mac, et ça ne s’est pas bien passé. C’est l’argument le plus fort que nous puissions trouver contre les MacBook à écran tactile.

La Touch Bar du MacBook Pro, lancée en 2016, est un petit écran tactile secondaire. Elle n’a jamais vraiment été adoptée, et beaucoup étaient heureux de la voir retirée des modèles plus récents (elle survit, pour l’instant, dans l’actuel MacBook Pro 13 pouces, qui est un peu un retour en arrière).


Avant même cela, des produits comme l’AirBar promettaient d’ajouter des fonctionnalités tactiles aux MacBook, mais cela n’a jamais vraiment fonctionné.


modbookb.jpg


Le ModBook à écran tactile de 2008. CNET


Le premier MacBook à écran tactile était un appareil appelé ModBook et conçu par Axiotron. Il s’agissait d’un MacBook Pro standard, démonté et réassemblé avec un nouvel écran tactile pour en faire une tablette Mac. Mais sans clavier, et sans même une rotation basique de l’écran, c’était « une bizarrerie coûteuse ».


Bien que cette idée n’ait pas duré longtemps, elle soulève la possibilité que l’ajout d’un écran tactile puisse également ouvrir la voie à de nouveaux designs de Mac qui ressemblent davantage à des PC Windows convertibles, favorisant une éventuelle convergence Mac/iPad.


En supposant que les futurs MacBooks conservent leurs claviers et leurs pavés tactiles déjà excellents, l’ajout d’un écran tactile ne doit pas nécessairement nuire à l’expérience. En fait, nous parierions que le toucher sur un Mac serait à peu près le même que celui d’un ordinateur portable Windows – une fonctionnalité qui est généralement intégrée par défaut et qui est là quand vous le voulez, mais facile à ignorer le reste du temps.

Article de CNET.com adapté par CNET France 


Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page